Pierre Canitrot, Linge de maison

by admin

photo-01-049web2

Exposition du 16 septembre au 29 octobre 2016

Pour garder une trace d’événements historiques, autobiographiques, de personnes, je fabrique ces collections de papillons comme mode de fixation de la mémoire tout en y intégrant l’univers domestique, l’affectif et l’imaginaire.

La vie quotidienne qui témoigne d’une vie réelle trouve ainsi du relief, un ordre plus grand. L’ordinaire se rehausse, le familier s’anime.

La symbolique du papillon participe au fait que les mouchoirs et serviettes choisis soient transcendés : au Japon, la grâce de deux papillons figurent le bonheur conjugal. Par leur légèreté subtile, les papillons sont aussi perçus comme des esprits voyageurs ; leur vue peut annoncer une visite ou la mort d’un proche.

Un autre aspect du symbolisme du papillon est fondé sur ses métamorphoses : la chrysalide est l’oeuf qui contient la potentialité de l’être ; le papillon qui en sort est un symbole de résurrection. C’est encore, si l’on préfère, la sortie du tombeau, l’âme débarrassée de son enveloppe charnelle.

Autant d’éléments qui me permettent d’interroger l’attention portée aux signes discrets qui nous entourent par un dialogue entre soi et la proximité immédiate de la vie.

Pierre Canitrot

evanova-15-web

Les défunts, 2016

evanova-1-web

evanova-10-web

evanova-3-web

evanova-12-web

Pique-nique, 2016

evanova-8-web

evanova-9-web

Pierre Canitrot, Linge de maison No Comments »